Hospitalisation vétérinaire clinique le 100
Espace d'hospitalisation vétérinaire

Service d'hospitalisation des animaux à la Clinique Vétérinaire le 100

Chaque jour, une infirmière est responsable de la surveillance, des soins et de l’hygiène du secteur d’hospitalisation. Tous les matins et soirs, chaque animal hospitalisé est examiné par un vétérinaire afin d’observer l’évolution clinique du patient et de décider de son protocole de soins de la journée.
Après cet examen, l’infirmière en charge des patients hospitalisés appelle chaque propriétaire pour le tenir informé des dernières nouvelles relatives à son animal.

En fonction des habitudes de votre compagnon et si son état l’autorise, n’hésitez pas à lui amener son panier, son « doudou » voire sa nourriture habituelle. Bien entendu, cela se décide en accord avec le vétérinaire et dans le respect des conditions d’hygiène  et de cohabitation au sein de l’espace d’hospitalisation.

N’hésitez pas à emmener votre compagnon jusqu’à notre chenil lorsque vous devez nous le laisser pour une hospitalisation.

En accord avec l’équipe soignante, il vous est tout à fait possible de rendre visite tous les jours à votre compagnon. Cela permet d’ailleurs d’améliorer le moral de votre animal, de constater par vous-même son évolution, de communiquer de manière privilégiée avec l’équipe soignante. 

Les visites sont autorisées du lundi au vendredi de 15h à 18h et le samedi de 9h30 à 12h. Aucune visite n’est possible le dimanche ou pour les animaux hospitalisés en secteur « contagieux ».

 

Nous disposons de 4 espaces d’hospitalisation distincts.

Chenil :

Notre chenil, chauffé et entièrement carrelé, nous permet d’accueillir jusqu’à 11 chiens de toutes tailles. Nos cages, de tailles variées (de 50 cm2 à 215 cm2), autorisent l’installation confortable de chaque chien avec un panier, une couverture, une alèse et ses gamelles.

Les chiens hospitalisés sont sortis régulièrement (3 fois par jour minimum) en promenade par nos assistantes. Le chenil est nettoyé plusieurs fois par jour pour garantir une hygiène irréprochable.

3.5.2. Chatterie :

Créée au début de l’année 2013, en même temps que les « chenils NAC et contagieux », dans une partie de la clinique jusqu’ici inexploitée, la chatterie permet d’accueillir jusqu’à 8 chats. Chauffée et entièrement carrelée, elle propose des cages en résine au contact doux et chaud, aisément nettoyables. Chaque chat y dispose d’un « dodo » (tapis moelleux, panier ou couverture), d’une litière et d’un espace pour ses gamelles. Pour les hospitalisations de longue durée, il nous est possible de faire communiquer 2 cages adjacentes afin que le chat dispose d’un espace double.

Un diffuseur de phéromones apaisantes crée une atmosphère des plus rassurantes pour vos compagnons félins.

Les litières sont changées au minimum 2 fois par jour. Le nombre et la nature des repas sont décidés par le vétérinaire en charge et adaptés au motif d’hospitalisation et au caractère du chat.

Hospitalisation des N.A.C. :

Les N.A.C., patients exigeants et sensibles au stress, sont hospitalisés dans une pièce chauffée séparée, adjacente à la chatterie (loin des aboiements éventuels du chenil).
Des cages adaptées de tailles variables leur sont aménagées en tenant compte des besoins de chaque espèce et des contraintes liées à leur pathologie.
Nous leur fournissons une alimentation de haute qualité : concentrés haut de gamme pour les lapins et rongeurs, croquettes haut de gamme pour les furets, foin de marque Oxbow pour les herbivores et légumes frais pour toutes les espèces en consommant.

Chenil contagieux :

Un chenil contagieux permet d’hospitaliser des patients présentant un risque contagieux pour les autres pensionnaires de la clinique.
Cet espace dispose d’un accès bien séparé et des règles très strictes y sont respectées afin de ne pas disséminer virus ou bactéries : aucun échange de matériel avec les autres secteurs d’hospitalisation, port de blouses, d’over-shoes, de gants jetables pour tous les soins…
En raison de ces contraintes, dont le respect garantit la sécurité de tous nos patients, nous sollicitons votre compréhension : les visites ne peuvent être autorisées pour ces patients, aucun matériel personnel ne peut être apporté à l’animal (sinon, contaminé donc contagieux, il ne pourra vous être rendu et devra être jeté à la sortie du patient), coup de l’hospitalisation supérieur de quelques euros (correspondant au surcoût lié à l’utilisation du matériel jetable)…